22
Sep
2016

E-call : géolocaliser un accident en quelques secondes

Les accidents de la route perturbent les axes routiers et autoroutiers, occasionnant ralentissements voire même un arrêt de la circulation. Pour intervenir rapidement et efficacement, les secours doivent disposer d’un maximum d’informations (position exacte de l’accident, type et nombre de véhicules concernés, direction des véhicules, etc.). C’est justement ce que fait le dispositif E-call ! Outre l’intervention immédiate des secours, le système E-call a aussi toute son utilité pour les gestionnaires de routes.

E-call, la voiture qui appelle les secours

Le dispositif d’appel automatique intégré à certains véhicules récents permet de géolocaliser les accidents de la route. Le concept a vu le jour pour la première fois en 1999 lorsque le fonctionnaire européen Luc Tytgat l’a présenté à la Commission européenne. Ce n’est qu’en avril 2015 que le projet a été adopté par la Commission. D’ailleurs, d’ici avril 2018, tous les véhicules neufs devront intégrer le système d’appel d’urgence automatique.

Le principe

Un bouton rouge SOS, couplé à une carte SIM embarquée dans le véhicule, permet d’appeler les secours immédiatement. E-call s’appuie sur l’Enhanced 112 (E112) qui est le numéro d’urgence identique à tous les pays membres de l’Union Européenne.

Bouton d'appel urgence voiture e-call

Bouton d’appel E-call

Le dispositif peut s’utiliser de 2 façons :

  • Manuelle : le conducteur, un passager du véhicule voire un témoin de l’accident actionne le bouton SOS manuellement. Cela appelle directement les secours.
  • Automatique : lorsque les capteurs de l’airbag de la voiture sont enclenchés, l’appel d’urgence est lancé automatiquement au centre d’urgence le plus proche. Ce dernier tente d’appeler les occupants du véhicule pour obtenir le plus d’informations possible.

Schéma explicatif

fonctionnement du système d'appel d'urgence des véhicules

1 – Un appel automatique ou manuel est émis depuis le véhicule accidenté.

2 – La position exacte de l’accident est définie (via les satellites et le réseau GPRS) et l’appel est transféré au centre d’appel le plus proche.

3 – Le centre reçoit l’appel et localise le lieu de l’accident sur leur écran. Un opérateur tente d’appeler les occupants du véhicule pour obtenir de plus amples informations. Si aucun passager ne répond, les secours sont envoyés immédiatement.

4 – Les services de secours sont informés de l’accident et interviennent aussitôt.

Des données essentielles

Lors de l’appel, plusieurs données essentielles sont récoltées. Ces données permettent d’identifier la nature et la gravité de l’accident et ainsi d’envoyer les moyens nécessaires à l’intervention.

  • L’heure
  • La position GPS exacte
  • La direction du véhicule (indispensable sur l’autoroute)
  • Le nombre de passagers à bord
  •  Le nombre de blessés
  • Le type de véhicule
  • Le type de carburant

Mais à quoi servent ces données ?

D’abord, elles permettent aux secours d’intervenir rapidement maximisant les chances de survie des victimes. Ces données sont également exploitables par les gestionnaires de réseau routier et autoroutier. Ces derniers doivent recevoir les informations afin d’agir rapidement et de manière efficace.

  • Informer les usagers de la présence d’un danger

Grâce au système E-call, le lieu et l’heure de l’accident sont immédiatement connus. Par conséquent, l’information peut être plus rapidement transmise aux usagers de la route (web trafic en temps réel). Ces derniers peuvent donc adapter leur vitesse en fonction du danger.

  • Sécuriser les lieux

Lorsqu’un accident se produit, il convient de sécuriser les lieux le plus rapidement possible afin d’éviter de causer un autre incident. Les gestionnaires de routes sont chargés de baliser la zone de l’accident.

  • Décongestionner l’axe

Une collision entre deux véhicules occasionne souvent des embouteillages qu’il faut décongestionner. Les gestionnaires mettent en place des zones de ralentissement ou des déviations si toute la voie est bloquée.

Pourquoi les sociétés d’autoroutes sont impliquées ?

Depuis 2010, les sociétés d’autoroutes ainsi qu’Autoroutes Trafic se sont intéressés au sujet. En effet, lors d’accidents ou de pannes sur autoroutes, ce sont les sociétés qui se chargent de baliser, protéger, intervenir ou faire intervenir un dépanneur sur les lieux. L’accès à une information immédiate sur le véhicule accidenté et sa localisation sont donc des informations précieuses.

Aussi, les sociétés d’autoroutes et Autoroutes Trafic ont mis en œuvre un lien informatique direct entre le prestataire d’assistance qui recueille un Ecall ou BCall et les sociétés d’autoroutes. Ceci leur permettant de récolter, dans les meilleurs délais, l’information recueillie par les services d’assistance et de pouvoir intervenir au plus vite sur l’événement.

fonctionnement appel d'urgence dans véhicule

Les voitures équipées du système E-call sont des sources d’informations inestimables qui permettent aux gestionnaires de routes une efficacité et une rapidité d’intervention bien améliorées. La vitesse d’intervention sur le lieu d’un accident diminue la possibilité de sur-accident, qui est aujourd’hui la cause de 15% des accidents sur autoroutes;

 

Laisser un commentaire